Retourner à tous les artistes

Camille 1000

arts plastiques, Dessin & Installation

“ Mon travail artistique est une tentative de fixer le temps qui passe et m’échappe, ce sur divers médiums pour combler une mémoire faillible et une peur de l’avenir. “

“Un vieux qui brûle c’est une bibliothèque qui meurt.
En partant de ce triste constat j’utilise tout ce qui est à ma portée pour servir d’extincteur et limiter le dégât fait par les flammes.
J’ai retenu deux choses de Rilke, le postulat que l’art nécessaire ne peut être mauvais, et qu’il faut regarder le quotidien, que s’il ne vous semble pas intéressant, c’est que vous ne possédez pas assez de sens poétique.
Ce que je crée m’est nécessaire, c’est une respiration, la fixation de bulles d’oxygène.
L’univers est poétique, chaque bribe de conversation, chaque moment de vie est poétique, qu’il soit mien ou à d’autre il m’émeut .
J’écris ou plutôt je prends note, de par la photo, le dessin ou le simple fait de ramasser et stocker des choses, je capte, je m’approprie ces détails magnifiquement remplis de rien, de tout, de vie.
Et puis je crée, compulsivement, j’assemble, dans le but de me constituer une collection de moments dans lesquels me blottir mais également avec l’envie de partager ce que je vois, ce que je vis et ce que je trouve beau.

Dans le cadre d’une volonté d’exposer mon travail, une partie de mur serait nécessaire ainsi qu’une petite table pour poser des choses. J’exposerai un contenu très éclectique composé de photos, de dessins réalisés au Bic, crayon, peinture, pastel, allumette, poussière, sang, fleurs et fruits écrasés, etc. sur support papier, carton, argile, ardoise, plaque de matériel minéral blanc indéterminé, coquillage, galet, etc.”

Retourner à tous les artistes